Home / Altre Città / Aoste, Guillaume Apollinaire “De la belle aube au triste soir”.  24 octobre 2018, 18h30

Aoste, Guillaume Apollinaire “De la belle aube au triste soir”.  24 octobre 2018, 18h30

par Gaiaitalia.com #Aoste twitter@gaiaitaliacom #Culture

 

Le 11 novembre prochain, en France sera célébré le centenaire de l’armistice de la première Guerre mondiale. Pour commémorer la fin de cette douloureuse période qui a marqué fortement le vingtième siècle européen, l’Alliance française de la Vallée d’Aoste a choisi la poésie.

Nombreux sont les écrivains morts dans cette guerre, le premier tombé au combat est un des plus grands poètes français Charles Péguy (41 ans), puis le jeune romancier Alain-Fournier (27 ans) qui ne connaîtra pas le succès de son roman Le Grand Meaulnes, Guillaume Apollinaire, blessé au combat, décédera à la fin du conflit, le 9 novembre 1914, du fléau venu parfaire les ravages de la guerre : la grippe espagnole. D’autres survivront mais resteront marqués à jamais dans leur chair, Louis-Ferdinand Céline, Ernest Hemingway, Blaise Cendrars, et transmettront dans leurs œuvres cette lourde expérience. Il y eut aussi tous les autres qui dans les tranchées se livraient à cet exercice salvateur qu’est l’écriture, pour vaincre la peur, la solitude, pour dire la dureté, la mort, les tranchées, enfin pour témoigner. Ils ont laissé pour la mémoire des milliers de poèmes, récits, témoignages, lettres.

Parmi les poètes nous avons choisi Guillaume Apollinaire, parce qu’il est un des plus grands, des plus brillants, parce qu’il a vécu toute la guerre, qu’il meurt deux jours avant l’Armistice et  que ce centenaire est aussi celui de sa mort.

Madame Laurence Campa a accepté de venir nous parler du poète. Professeure au département de Lettres modernes de l’Université de Paris Nanterre, elle est spécialiste de Guillaume Apollinaire auquel elle a consacré plusieurs ouvrages dont une biographie publiée par Gallimard en 2013. En quelques lignes voici comment s’articulera cette conférence.

La conférence présentera la trajectoire de Guillaume Apollinaire, poète, prosateur, journaliste, critique d’art et amis des peintres cubistes. Né à Rome en 1880, il entretient de fécondes relations avec les milieux littéraires et artistiques européens, en particulier italiens. Engagé volontaire dans la Première Guerre mondiale, il poursuit son travail poétique au cœur de la souffrance et de la destruction jusqu’à sa mort, à la veille de l’armistice 1918.

Des lectures de poèmes et de proses accompagneront l’évocation de cette œuvre majeure de la modernité européenne.

 




 

(11 octobre 2018)

©gaiaitalia.com 2018 – diritti riservati, riproduzione vietata

 





 

 

 

Comments

comments

Questo sito usa Akismet per ridurre lo spam. Scopri come i tuoi dati vengono elaborati.

Server dedicato
%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo:

Questo sito utilizza cookie per le proprie funzionalità e per inviarti pubblicità e servizi in linea con le tue preferenze. Se vuoi saperne clicca su "leggi di più". Questo sito utilizza cookies di terze parti. Chiudendo questo banner, scorrendo questa pagina o cliccando qualunque suo elemento acconsenti all’uso dei cookie. leggi di più

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi