Pubblicità
sabato, Aprile 20, 2024
8.6 C
Roma
10.1 C
Milano
Pubblicità
PubblicitàBritish School Banner 2023

POLITICA

PubblicitàLancio Master 2023 Limited Edition

ESTERI

Pubblicità
Pubblicità
HomeCopertinaMaroc: selon le ministre Ramid la liberté de culte est une "menace"

Maroc: selon le ministre Ramid la liberté de culte est une “menace”

GAIAITALIA.COM NOTIZIE anche su TELEGRAMIscrivetevi al nostro Canale Telegram

par Gaiaitalia.com #Français twitter@gaiaitaliacom #International

 

 

Dan un entretien au quotidien Assabah publié jeudi 14 juin, le ministre d’État marocain chargé des droits de l’homme, l’islamiste Mustapha Ramid, a mis en garde contre la “menace” que constitue la liberté de conscience sur la “cohésion” du pays. Selon le ministre Ramid “La liberté de conscience ne constitue pas pour l’État une menace à court terme mais c’est certainement un danger à long terme”.

Le ministre islamiste de le governement islamiste marocain, chargé des droit de l’homme, as ajouté que “Changer de religion relève certes de la sphère privée” en mettant en garde contre le « prosélytisme qui exploite les faiblesse des gens”. Évidemment Mustapha Ramid s’ocupe pas de la Constitution marocaine, qui rècite: “L’Islam est la religion de l’État, qui garantit à tous le libre exercice des cultes”.

Les minorités religieuses du pays sont les chrétiens, les juifs, les baha’is et les chiites, et représentent moins de 1% de la population.

 





 

(16 giugno 2018)

©gaiaitalia.com 2018 – diritti riservati, riservati, riproduzione vietata

 

 




 

 

 

 

Pubblicità

LEGGI ANCHE