.
7.1 C
Roma
venerdì, Gennaio 28, 2022

HRW Afrique: Des filles enceintes et des jeunes mères sont exclues de l’école

par HRW #Français twitter@gaiaitaliacom #Droitdelhomme

 

 

À travers l’Afrique, des dizaines de milliers de filles enceintes et de mères adolescentes sont exclues de l’école, ou bien découragées d’y aller, selon un nouveau rapport de Human Rights Watch publié à l’avant-veille de la Journée de l’enfant africain, le 16 juin 2018.

L’Afrique a l’un des taux de grossesse chez les adolescentes les plus élevés au monde. Les gouvernements africains devraient adopter d’urgence des lois et des politiques permettant de garantir que les écoles autorisent les filles enceintes à rester à l’école et les soutiennent pour revenir à l’école après avoir accouché.

“Dans de nombreux pays africains, les filles enceintes et les mères adolescentes sont exclues de l’école et privées de leur droit à l’éducation”, a déclaré Elin Martínez, chercheuse auprès de la division Droits des enfants au sein de Human Rights Watch. “Bien que des progrès aient été accomplis, l’Union africaine doit travailler en étroite collaboration avec tous ses pays membres pour veiller à ce qu’aucune fille ne soit privée de son droit à l’éducation parce qu’elle tombe enceinte”.

Selon HRW les gouvernements devraient adopter de toute urgence des lois et des politiques qui encouragent les filles à rester à l’école, à retourner à l’école après avoir eu un enfant et à réussir sur le plan scolaire. Tous devraient s’assurer qu’ils n’imposent pas de conditions strictes aux mères adolescentes qui souhaitent poursuivre leurs études.

 





 

(21 giugno 2018)

©gaiaitalia.com 2018

 

 





 

 

 

POTREBBERO INTERESSARTI

SEGUITECI

4,824FansMi piace
2,401FollowerSegui
131IscrittiIscriviti
Pubblicità

ULTIME NOTIZIE

%d blogger hanno fatto clic su Mi Piace per questo: